Les Fallas de Valence : tradition, satire et art

Fallas de Valencia - Cultura

BigTranslation possède son siège social à Valence. Une ville ouverte au monde qui dispose de nombreuses raisons pour la visiter. Ses fêtes, sa culture, son sport ou sa gastronomie en font partie.
Parmi ses fêtes, les Fallas se démarquent. Une fête qui mélange l’art avec la satire et la tradition.

BigTranslation possède son siège social à Valence. Une ville ouverte au monde qui dispose de nombreuses raisons pour la visiter. Ses fêtes, sa culture, son sport ou sa gastronomie en font partie.

Parmi ses fêtes, les Fallas se démarquent. Une fête qui mélange l’art avec la satire et la tradition.

Origine des fallas

L’origine des fallas remonte à plusieurs siècles, lorsque les menuisiers, à la veille de San José, patrons des menuisiers, brûlaient des meubles et d’autres objets. Des objets qui leur avaient servi pendant l’hiver, pour accueillir ainsi le printemps.

Aujourd’hui, les fallas ont évolué et se caractérisent par la construction de grandes sculptures (les fallas) composées de figurines « ninots » ou de poupées, créées par des artistes falleros, qui s’inspirent de l’actualité. Des sculptures qui, comme le veut la tradition, sont brûlées le dernier jour des fallas.

Aux fallas, il y a également d’autres traditions, comme la musique, la poudre à canon et les fleurs. Pendant les fallas, qui ont lieu le 14 et le 19 mars, Valence devient une grande fête où les mascletas et feux d’artifice cohabitent avec les groupes de musique et les falleros, qui s’habillent avec des vêtements régionaux, le vêtement étant également une partie essentielle de cette fête.  

De plus, parmi tous les falleros, il y a l’élection de la Reine des Fallas, qui représentera tout au long de l’année la ville de Valence dans le monde entier, promouvant ainsi la fête pour que les Valenciens et les non-Valenciens puissent la célébrer.  

Bien que les fallas soient originaires de Valence, elles sont présentes dans plusieurs localités de la Communauté valencienne, ainsi que dans d’autres communautés et même à l’étranger, dans les lieux où les Valenciens ont dû émigrer et où ils ont continué à suivre la tradition.

Les Fallas, patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Depuis 2016, Les Fallas font partie du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de L’UNESCO. Celle-ci définit ce patrimoine immatériel comme « un ensemble de créations inspirées de la tradition d’une communauté culturelle exprimée par un groupe ».

Les fallas, grâce à leurs pratiques artisanales et traditions transmises de père en fils, en préservant collectivement l’essence de cette fête, ont réussi à faire partie de cette liste privilégiée.  

Grâce également au fait que ce soit une fierté pour toutes les villes dans lesquelles elles ont lieu, les fallas parviennent à créer une cohésion sociale très importante, l’une des exigences de l’UNESCO pour attribuer cette distinction.

Depuis, les Fallas de Valence tentent de donner accès à la fête au reste du monde et, s’efforcent constamment de faire connaître toutes ses traditions, à travers son internationalisation des réseaux sociaux ainsi que par d’autres médias en ligne, et en amenant la fête à des endroits comme Mayence en Allemagne ou le festival américain Burning Man.

En effet, les fallas sont devenus un événement culturel international grâce à l’effort de tous les falleros qui travaillent tout au long de l’année pour en faire une fête riche en traditions, mais ouverte au monde.

Sans plus attendre, nous vous invitons à découvrir un petit résumé de ce que sont les Fallas de Valence et nous vous encourageons à y assister au moins une fois dans votre vie.

 

 

Rate this post